Economie

Identification

9 mars 2017

Prix Mixité et Egalité
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Ce mardi 7 mars, le réseau Les entreprises pour la Cité, en charge de la Plateforme Régionale de la Charte de la diversité, a organisé à Marseille la première édition des Prix Mixité et Egalité Professionnelle en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ces prix ont pour vocation de distinguer, à l’échelle régionale, les entreprises les plus innovantes et engagées en matière d’égalité professionnelle femmes-hommes.

Composé d’acteurs régionaux engagés pour l’égalité professionnelle femmes-hommes (DIRECCTE, Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité, MEDEF PACA, CCIR), le jury a salué pour cette première édition des Prix Mixité et Egalité Professionnelle en Provence-Alpes-Côte d’Azur l’engagement des entreprises suivantes :


- McCormick - Catégorie Accès des femmes aux postes à responsabilités
- Convers - Catégorie Equilibre Vie Professionnelle / Vie Privée
- Orange – Catégorie Mixité des métiers
- Carrefour Market - Catégorie Engagement Sociétal

Mc Cormick France (700 salariés, Avignon)

🏆 Prix Mixité et Egalité Professionnelle / Catégorie Accès des femmes aux postes à responsabilités remis par Anne-Marie Colombier, MEDEF PACA, élue CESER, à Sandrine Dubief, Talent Management Director, Sophie Rivière Terrin, Marketing Director, et à Pascale Dangoise, Directeur Category Management de McCormick

McCormickAujourd’hui, 24% des postes de direction chez McCormick France sont occupés par des femmes. Bien que cette proportion soit très supérieure à la moyenne nationale (14%), McCormick souhaite par son réseau WIN renforcer son engagement pour l’accès des femmes aux postes à responsabilités.
Le réseau WIN France (Women International Network), mis en place en 2015, compte déjà 80 membres (76% de femmes et 24% d’hommes), soit 33% de la population cadre.
Ses actions se structurent autour des 4 axes suivants :
1. Faire prendre conscience à chacun des stéréotypes de genre
2. Favoriser le développement professionnel et personnel des membres
3. Contribuer à la performance de McCormick au travers d’équipes de direction plus mixtes
4. S’engager auprès de l’écosystème de l’entreprise au travers d’une action caritative locale pour la promotion de l’égalité des chances

De nombreuses actions concrètes ont été engagées par le réseau : événements et conférences internes et externes visant à changer les mentalités (« Trouver sa voix », « Freins et accélérateurs à l’avancement des femmes », « Sexisme pas mon genre », …), mise en avant de modèles féminins internes ou externes et partage d’expérience au cours de déjeuners et petits déjeuners avec les membres, mise en place de programmes de « mentoring », participation active aux réseaux externes en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (partage de connaissance, benchmark, organisation d’événements)

CONVERS (200 salariés, Nice)

🏆 Prix Mixité et Egalité Professionnelle / Catégorie Equilibre Vie Professionnelle / Vie Privée, remis par Sabira Perraud, Responsable des Dispositifs Emploi, DIRECCTE PACA, à Anne Cagnard, Directrice Associée Convers

Convers
Afin de sortir de la population étudiante majoritairement présente dans les centres d’appels et réputée volage (turn-over important), Convers, centre d’appels généraliste de 200 salariés basé à Nice, a mis en place un dispositif de temps convenu dès la création de l’entreprise, il y a 19 ans. Il s’agit d’un CDI à temps partiel ou à temps complet par lequel l’employé choisit ses horaires de travail (chaque salarié choisit le nombre d’heures qu’il souhaite réaliser mensuellement, et donne tous les mercredis soir ses disponibilités pour la semaine à venir). Ce dispositif a facilité l’accès à l’emploi de nombreuses femmes et a par la suite favorisé l’emploi des seniors.

Les 5 principes du dispositif de temps convenu :
- Dans tous les cas, il s’agit d’un CDI à temps partiel ou temps complet
- L’employé choisit son nombre d’heures mensuelles (possibilité de changement 2 à 3 fois par an)
- L’employé choisit ses horaires de travail en donnant ses disponibilités chaque semaine avant le mercredi soir
- Le planning est établi en fonction de l’ensemble des disponibilités de chaque téléopérateur et de leur nombre d’heures contractuelles
- Le salarié a notamment la possibilité de se mettre en « indisponibilité » (ex. périodes de vacances scolaires) en dehors de ses congés payés

Résultats atteints  :
Grâce au dispositif de temps convenu, une population plus mature a pu être intégrée dans l’entreprise
Convers a pu améliorer ses résultats en termes de régularité, ponctualité, implication et satisfaction client.
Stabilité du portefeuille clients (95% des clients de Convers font partie des 100 plus grandes entreprises de France) et turn-over de seulement 1,9%

ORANGE Direction Sud-Est (4500 salariés, Marseille)

🏆 Prix Mixité et Egalité Professionnelle / Catégorie Mixité des métiers, remis par Marie-Florence Bulteau-Rambaud, Présidente de la Commission Lycée, Apprentissage, Formation professionnelle et jeunesse du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur à Pascale Peyre Figuères, responsable emploi, rémunération, soutien RH de Orange France

OrangeLa Direction Orange Sud-Est (DOSE) est confrontée à un faible taux de féminisation de certains métiers, en particulier des métiers techniques. Pour inverser cette tendance, la DOSE a mis en place depuis 2015 des classes de techniciennes d’intervention visant à recruter des promotions exclusivement féminines de techniciennes, en contrat de professionnalisation, sur l’ensemble du territoire Orange Sud-Est (Bouches du Rhône, Rhône Durance et Provence Côte d’Azur), ouvrant sur des CDI dans les métiers de la technique d’intervention.

Deux classes de techniciennes ont ainsi été créées et lancées en partenariat avec l’AFPA et Pôle Emploi :
Une 1ère promotion 2015/2016 de 27 élèves, pour l’obtention d’un titre professionnel de TRTE (Techniciennes Réseaux en Télécommunications d’entreprises),
Une 2e promotion 2016/2017 de 22 élèves, pour l’obtention d’un titre professionnel de TRCC (Technicienne des Réseaux Câblés de Communication).
La formation, d’une durée d’un an pour chaque promotion, a été rendue possible grâce à l’implication d’acteurs internes Orange (managers, chargés de recrutement, équipes RH, formateurs, équipes d’intervention, tuteurs) et externes (AFPA, Pôle Emploi, Etat, Région).

Le dispositif est un succès, à la fois pour les techniciennes :
100% ont obtenu leur titre et 85% ont été recrutées en CDI par Orange.
Le recrutement de femmes avec la formation ad hoc contribue à leur offrir la possibilité d’accéder à des parcours professionnels et des postes à responsabilité dans le domaine technique.
Et pour l’entreprise :
Ces recrutements sur les métiers techniques portent le taux de féminisation du recrutement externe d’Orange Sud-Est de 5 % (en 2015) à 33% (en 2016), avec une projection identique pour 2017.
Cette action permet d’accompagner le changement progressif des mentalités dans le monde des métiers techniques et contribuer ainsi à la transformation de l’entreprise dans sa posture d’employeur digital et humain.

CARREFOUR MARKET (855 salariés, Salon-de-Provence)

🏆 Prix Mixité et Egalité Professionnelle / Catégorie Engagement Sociétal, remis par Françoise Rastit, Déléguée Régionale Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité à Yves Chachuat, DRH Sud Carrefour Market, Sandrine Lapeyre, Responsable Mission Handicap et Projets Diversité Carrefour Market et à Christophe Reythier, RRH Carrrefour Market

Carrefour MarketEntreprise labellisée Egalité Professionnelle en 2014 par l’AFNOR, Carrefour Market a souhaité aller plus loin dans sa démarche en faveur de l’égalité professionnelle en mettant en place à Salon-de-Provence, lieu du siège social de Carrefour Market, une action visant à accompagner des femmes en recherche d’emploi en grande précarité, et encore plus particulièrement des femmes victimes de violence, par le biais d’opérations de recrutement, d’aide à la reconstruction professionnelle et d’opérations de découverte de l’entreprise…
L’ensemble de l’équipe Ressources Humaines, ainsi que l’ensemble de l’encadrement des magasins de la région salonnaise a été impliqué dans l’accueil des recrutés ou des personnes en immersion.
Matérialisée par une convention de partenariat initiée en 2015 et reconduite en 2016 entre Carrefour Market, les acteurs institutionnels de l’emploi, la DRDFE, les acteurs politiques et la Mairie de Salon-de-Provence, l’action a permis à une trentaine de femmes de bénéficier d’un accompagnement renforcé vers l’emploi et d’un accompagnement dans l’entreprise. Carrefour Market a par ailleurs associé la société logistique de Carrefour (Supply Chain) à la démarche, car la plateforme de Salon-de-Provence constitue le premier employeur de la ville.
Résultats atteints :
Recrutement d’une trentaine de personnes à l’occasion de la création d’un magasin.
Des dossiers régulièrement transmis aux sites opérationnels avec des recrutements ponctuels

La cérémonie de remise des Prix s’est déroulée dans les locaux de la CEPAC, en présence de 70 représentants d’entreprises et d’institutions régionales.

Toutes Photos de l’article courtesy © LEPC PACA

deconnecte