Economie

Identification

10 août 2018

Economie Infos régionales

Saint Jean Cap-Ferrat mise sur la culture

Saint Jean Cap-Ferrat
Saint Jean Cap-Ferrat mise sur la culture
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

Une offre diversifiée en matière culturelle avec des concerts, des expositions et des conférences, et en matière d’animations avec au moins deux rendez-vous par semaine : telle est la "recette" de Jean-François Dieterich, maire de Saint Jean Cap Ferrat, pour proposer aux vacanciers comme aux habitants de la presqu’île ce petit "plus" qui fait toute la différence. Et ce, même si la notoriété internationale de cette commune du littoral pourrait la dispenser de toute promotion...

"Nous proposons par exemple chaque deuxième semaine d’août le Saint Jazz Cap Ferrat. C’est un festival qui en est à sa 7ème édition et qui est devenu incontournable pour le public comme pour les musiciens" explique l’élu saint Jeannois. "Avec Nice et Juan, la Côte d’Azur est historiquement une terre de jazz, elle est reconnue comme telle et rayonne dans le monde aussi pour cette raison. Nous proposons donc quatre soirées, chacune avec deux concerts, dans le cadre intimiste du jardin de la Paix".

Une toute petite jauge pour cette "salle" en plein air surplombée d’une pinède - entre 400 et 450 places seulement - une vue féerique sur la baie des Fossettes. Il y a de quoi tenter à la fois le public et les artistes qui s’y produisent...
"Les musiciens apprécient la beauté du lieu bien sûr mais aussi la proximité des spectateurs. C’est pourquoi de grosses pointures, habituées à de grands festivals internationaux, apprécient de se produire chez nous" poursuit Jean-François Dieterich.

Cette année, c’est vraiment un "menu" de gala qui est proposé avec en entrée Alfonso Aroca et Greg Zlap, qui fut harmoniciste de JohnnHalliday, en plat de résistance André Ceccarelli - Sylvain Luc et Thomas Bramerie, et en dessert Manu Dibango et Thierry Galliano Quintet.
Une affiche alléchante, qui n’a rien à envier à celles des grands voisins ou de Vienne et Marciac !
"Cette offre culturelle amène des retombées économiques en terme de fréquentation" conclut le maire.

Photo de Une : Jean-François Dieterich un maire qui a fait le pari de la culture ! DR

deconnecte