Vos infos de ce dernier

Vos infos de ce dernier vendredi de février !

Covid : quatre marchés non-alimentaires « fermés » à Nice


Au vu de la situation sanitaire très préoccupante, des mesures sanitaires complémentaires (confinement pendant deux week-ends, fermeture des commerces de plus de 5.000 m²) sont appliquées sur 63 communes du littoral. Sur Nice, les analyses des eaux usées montrent que certains quartiers de la capitale de la Côte d’Azur « sont particulièrement touchés par la circulation du virus. C’est le cas des quartiers de l’Est et de l’Ouest de la ville pour lesquels les plus forts taux de contamination sont enregistrés » indique la mairie. Qui a décidé la fermeture de quatre marchés non alimentaires, dont les superficies et les configurations, ne permettent pas de réguler les flux. Il s’agit des marchés : de l’Ariane (5 100 m²), de Bon Voyage (4 000 m²), de Charles Ehrmann (11 500 m²) et des Moulins. Ces marchés sont des marchés de textile et donc non considérés comme de « première nécessité ».
Pour les marchés alimentaires, qui peuvent rester ouverts, la Ville a pris des mesures de contrôle de jauge afin de limiter les regroupements d’un trop grand nombre de personnes.

Nice : le Festival du livre programmé en septembre


Touché mais pas coulé : le Festival du Livre de Nice qui se déroule habituellement au début de l’été fait l’objet d’un report au 17 au 19 septembre. A cette époque, on peut espérer que les progrès de la vaccination permettront d’organiser sans risques une telle manifestation. Pendant ces trois jours les auteurs et les lecteurs auront tout loisir de se retrouver – pour la 25ème fois ! - dans le jardin Albert 1er. Passionnés de romans, dévoreurs de BD, amateurs d’essais, de biographies historiques, de littérature de voyage et cette année de récits d’aventure pourront s’en donner à cœur joie en pleine rentrée littéraire.

Elections à la CCI


La Chambre de Commerce et d’industrie Nice Côte d’Azur développe son action sur le département des Alpes-Maritimes. Elle fait également partie de la CCI Régionale Provence-Alpes-Côte d’Azur et du réseau national CCI France. C’est une institution démocratique représentative administrée par une assemblée de chefs d’entreprises élus par leurs pairs pour cinq ans. Les prochaines élections étant programmées à la fin de cette année. La CCI doit procéder à la révision de ses listes électorales avant le 30 avril 2021. N’hésitez pas à la contacter pour vérifier votre droit de vote !

Les discothèques au bord du gouffre


Le député de la 7ème circonscription des Alpes-Maritimes (Antibes, LR) Eric Pauget a attiré l’attention de Bruno Le Maire « sur les grandes difficultés » du secteur des discothèques. Il cite en exemple représentatif le cas de trois établissements de Juan-les-Pins « En effet, les 1 500 exploitants connaissent une situation financière très préoccupante et cent d’entre eux ont d’ores et déjà été dans l’obligation de déposer le bilan. Le contexte sanitaire actuel transforme durablement et en profondeur les modes de consommation des français et empêche le renouvellement de la clientèle de ces établissements. Elle métamorphose ainsi le modèle économique de la nuit et la perspective d’une réouverture n’est toujours pas envisagée avant fin 2021 ». Eric Pauget se fait le porte-parole de ces professionnels qui souhaitent une « mesure d’indemnisation » pour leurs fonds de commerce.

Photo de Une : Les niçois pourront profiter de leur festival du livre en septembre 2021 (Illustration DR)

deconnecte