Vos infos de ce jeudi 18

Vos infos de ce jeudi 18 février

Case prison pour Georges Tron


Georges Tron, maire de Draveil et ancien secrétaire d’Etat à la fonction publique, a été condamné hier en appel par la cour d’assises de Paris à cinq ans de prison dont trois ferme pour viols et agressions sexuelles contre une employée communale. Le verdict est tombé après onze heures de délibérations, plus sévère que les réquisitions du ministère public qui avait réclamé une peine sous bracelet électronique. Georges Tron est aussi condamné à cinq ans d’inéligibilité.

Caisse d’Epargne


La Caisse d’épargne Provence Alpes Corse annonce la création de la « Banque de l’Orme Cepac » qui s’adresse aux dirigeants de la région en difficulté. Cette nouvelle marque se déploie depuis plusieurs mois dans les différentes caisses régionales du groupe. Elle est spécialisée dans le conseil et l’expertise en procédures collectives et œuvre pour la sauvegarde et le retournement des entreprises. La structure marseillaise entend accompagner et soutenir les entreprises fragilisées, notamment celles impactées par le coronavirus et le confinement.

La guerre des étoiles


Google devra payer une amende d’un million d’euros pour avoir attribué jusqu’en septembre 2019 ses propres étoiles aux hôtels français en utilisant un algorithme. Très bien, sauf que la notation des hôtels est pilotée par l’agence « Atout France » et le moteur de recherche ne peut utiliser ce qui appartient à d’autres. Alerté par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), Google a été jugé coupable d’une « pratique commerciale trompeuse ».

Le compte perso de formation « allongé »


Depuis 2015, le compte personnel de formation (CPF) remplace le droit individuel à la formation (DIF). Alors que les salariés avaient initialement jusqu’au 31 décembre 2020 pour transférer les droits acquis via le DIF sur leur CPF, la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Elisabeth Borne, a décidé de repousser cette échéance au 30 juin 2021. La ministre a adressé un courrier aux chefs d’entreprise, aux fédérations professionnelles et aux partenaires sociaux pour leur rappeler la nécessité d’inciter les salariés à effectuer cette démarche et à se former, en particulier en cette période.

Visuel de Une : illustration DR

deconnecte