Vos infos de ce lundi 19

Vos infos de ce lundi 19 avril

Porte entrouverte en mai…


Dans un entretien sur la chaîne américaine CBS, Emmanuel Macron a annoncé hier que la réouverture du pays ne sera pas reportée à l’issue de l’actuel confinement malgré une situation sanitaire toujours précaire. Les restrictions seront progressivement levées « début mai » en dépit des menaces des variants brésiliens et sud-africains qui paraissent plus résistants aux vaccins. Il a estimé que l’Europe rattrape son retard en matière de fabrication de vaccin. Il a en revanche écarté toute commande du vaccin russe Spounitk V qui n’est « pas reconnu » par les autorités sanitaires européennes et françaises.

Jean Castex, têtu


Le Premier ministre va adresser une nouvelle saisine au Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) dans l’affaire des « fadettes ». Le CSM avait refusé la semaine dernière d’enquêter sur de supposés manquements déontologiques de Patrice Amar, vice-procureur du parquet national financier. Matignon revient à la charge après avoir pris note que la demande initiale de Jean Castex ne dénonçait pas des «  faits motivant des poursuites disciplinaires ». Matignon a remanié sa copie et motive sa nouvelle demande après "les qualifications de manquements aux obligations déontologiques de loyauté, de prudence, de délicatesse et d’impartialité".

AstraZeneca : nouveau flop


A Nice, la vaccination des professions particulièrement exposées au Covid (professeurs, agents pénitentiaires, gendarmes, etc.) n’a pas rencontré le succès puisque sur les 4 000 doses de vaccin AstraZeneca mobilisées pour l’occasion seules 50 ont trouvé « preneur » ce samedi selon France 3, obligeant le centre à fermer plus tôt que prévu. Un désamour flagrant envers ce vaccin placé en observation dans plusieurs pays et même stoppé au Danemark.

Alex : 97 M€ pour le Département, pour l’instant…


Lors de la plénière du Conseil départemental, Eric Ciotti, délégué aux Finances, s’est félicité d’une "gestion rigoureuse pendant de nombreuses années nous a permis de faire face aux lourdes conséquences de la pandémie de Covid-19 et de la Tempête Alex". Rappelant l’engagement tenu de ne pas augmenter les impôts, il a noté que depuis le début de la crise "l’État a su aider les entreprises mais a été totalement défaillant pour soutenir le Département des Alpes-Maritimes". Il a rappelé les 97 millions d’euros déjà été mobilisés par le Département suite à la Tempête Alex "mais force est de constater que les financements de l’État ne sont pas au rendez-vous ! Le président de la République doit respecter ses engagements envers nos vallées et le faire maintenant."

Une histoire de foot

Arsenal, Atletico de Madrid, Barcelone, Inter de Milan etc. ont prévu de créer une « Super League  » au grand dam de la FIFA et de sa Ligue des champions. Les raisons de cette création se trouvent dans la volonté de ces formations de "générer des ressources supplémentaires pour toute la pyramide du football", comme si elles étaient insuffisantes chez ces ultra riches du ballon rond. Dans le monde politique, cela s’appelle « le ruissellement » et ne concerne en général que ceux qui sont tout en haut, juste sous la douche…
 

Visuel de Une : des clubs prêts à se lancer dans un tournoi "super ligue", la FIFA grince des dents DR

deconnecte