Vos infos de ce mardi 11

Vos infos de ce mardi 11 mai arrosé

Le 19 mai, fais ce qui te plait (ou presque)

Le chef du gouvernement a détaillé les modalités de la prochaine étape de déconfinement à partir du 19 mai dans une interview accordée au Parisien : Les terrasses des bars et restaurants pourront rouvrir avec une limite fixée à 50% de leur capacité d’accueil, seuil qui sera de 35% pour les cinémas, les théâtres et les salles des fêtes avec un maximum de 800 personnes. Une jauge de 8m2 par personne sera requise dans les musées ou les commerces de grande superficie.

Un « pass » très contesté

Les députés ont donné hier avec réticence leur accord pour la création par le gouvernement d’un « pass sanitaire ». Cette mesure du texte présenté par le gouvernement en commission des Lois a suscité de longues discussions et oppositions. Les huit articles du projet de loi de « gestion de sortie de la crise sanitaire » donneront au gouvernement des pouvoirs de police sanitaire jugés exorbitants par les oppositions du 2 juin au 31 octobre. Ce texte doit être soumis au Sénat le 18 mai.

Fourniret est mort


Condamné à la perpétuité incompressible pour les meurtres de sept femmes ou adolescentes entre 1987 et 2001, Michel Fourniret est décédé hier. Il avait aussi avoué l’an passé sa responsabilité dans la disparition de la petite Estelle Mouzin dont le corps n’a toujours pas été retrouvé malgré de récentes recherches dans une propriété de « l’ogre des Ardennes ». Si l’action publique est éteinte, son ancienne femme Monique Olivier pourrait avoir à répondre de complicité devant la justice.

L’exclusion de l’orthographe inclusive


Par une circulaire du ministère de l’Education nationale, l’usage de l’écriture inclusive dans les enseignements est donc proscrite. Les féministes militantes se consoleront en se disant que cette ‘inclusivité’ ne faisait pas forcément beaucoup avancer leur cause dans la société, tandis que les tenants de la belle écriture apprécieront de ne plus avoir les yeux écorchés par une typographie à la fois inélégante et gênante pour la lecture.

Printemps des Arts : un nouveau chef


Le compositeur et chef d’orchestre Bruno Mantovani succède à Marc Monnet à la tête du Festival Printemps des Arts de Monte-Carlo. Elève du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, il en ressort sept ans après avec cinq Premiers Prix. Après avoir complété sa formation à l’Ircam, il débute une carrière de compositeur qui le conduit sur les plus grandes scènes internationales, de la Scala de Milan au Barbican Centre de Londres, du Musikverein de Vienne à la Philharmonie de Berlin. Il a aussi été producteur sur France Musique d’une émission hebdomadaire. Bienvenue à Monaco !

Visuel de Une dans quelques jours nous pourrons de nouveau nous installer en terrasse, avec des jauges étudiées pour limiter les interactions DR

deconnecte