Vos infos de ce mercredi

Vos infos de ce mercredi 9 juin

La « baffe » de la honte

Zéro pointé pour le zozo qui a giflé le président de la République, hier, dans une rue de Tain l’Hermitage. Après avoir visité un lycée, Emmanuel Macron est ressorti de sa voiture pour saluer des badauds qui l’appelaient. C’est à ce moment-là que l’incident s’est produit. Deux hommes de 28 ans originaires de la Drôme ont été placés en garde à vue. Une plainte doit être déposée par le préfet tandis qu’une enquête publique a été ouverte pour violence sans ITT sur personne dépositaire de l’autorité publique. Il y a des coups de pied quelque part qui se perdent…

Allègement des contraintes…


C’est bientôt l’été et… l’allègement des mesures sanitaires : ce soir on pourra rester dehors jusqu’à 23 heures, les bars et restaurants pourront rouvrir leurs salles intérieures (jauge à 50%), tout comme les salles de sport et les parcs d’attraction (les clients devront communiquer leurs coordonnées ou utiliser l’application TousAntiCovid). Les espaces culturels, musées et enceintes sportives vont également pouvoir augmenter leur capacité d’accueil. Les gestes barrière restent cependant de mise, y compris pour les personnes vaccinées.

L’accès en Corse modifié


Un décret publié au JO hier précise les nouvelles modalités pour se rendre en Corse en provenance de l’Hexagone à partir de ce 9 juin. Les personnes vaccinées pourront accéder à l’île de Beauté en présentant un justificatif attestant d’un « schéma vaccinal complet », ce qui correspond à 14 jours après la deuxième dose pour la majorité des vaccins et 28 jours après une dose de Janssen. Les personnes non vaccinées devront pouvoir présenter un test PCR ou antigénique négatif réalisé moins de 72 heures avant le déplacement.

Rémy Heitz pressenti procureur général de Paris


Éric Dupond-Moretti a proposé le nom de Rémy Heitz, 57 ans, actuel procureur de Paris, pour succéder à Catherine Champrenault au poste de procureur général de la capitale. Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) doit rendre un avis (non contraignant) avant d’être nommé officiellement par un décret de la présidence de la République. Le poste est sensible, Mme Champrenault, admise à faire valoir ses droits à la retraite, ayant été vivement critiquée lors de l’instruction des affaires Fillon et Sarkozy.

Grasse roule plus « vert »


Comme Autorité organisatrice de la mobilité, et en anticipation du renouvellement
de son prochain marché en juillet 2022, le Pays de Grasse a étudié la faisabilité technique d’un verdissement de sa flotte avec l’intégration de trois bus électriques sur son réseau de transport public « Sillages ». Suite à la réussite de cette expérimentation, un nouveau véhicule va être testé. La communauté veut anticiper dès maintenant les évolutions règlementaires prévues d’ici 2025 en disposant à partir de 2023 d’une flotte composée à 25% de véhicules propres.

Visuel de Une : Retour au resto dès ce soir !!! DR

deconnecte