Vos infos de ce vendredi

Vos infos de ce vendredi 21 mai

Les avocats auprès des entrepreneurs

Le Conseil national des barreaux devient l’un des partenaires officiels de la 1ère édition de Go Entrepreneurs (ex-Salon des Entrepreneurs) et intensifie son rôle d’accompagnement et de conseil auprès des créateurs et des chefs d’entreprise durant ce salon virtuel qui se déroulera du 9 au 10 juin. L’année dernière, cet événement a réuni 60 000 visiteurs dont des porteurs de projets, des entrepreneurs, des artisans, des commerçants, des indépendants, des start-ups et des dirigeants de TPE-PME. En 2021, la création, le soutien et le développement des jeunes entreprises, moteurs de croissance et créatrices d’emplois, sera au cœur des débats. En plus des consultations juridiques dispensées par les avocats, ces derniers animeront des tables rondes et ateliers.

Eric Pauget sur la même ligne que Jean Castex…


L’Assemblée a adopté hier l’amendement gouvernemental supprimant les rappels à la loi qui "provoquent un sentiment d’impunité tant chez les victimes que chez les auteurs" selon Dupond-Moretti. "Le rappel à loi ne sert plus à rien, voire ridiculise l’autorité de l’État , a d’ailleurs déclaré le Premier ministre Jean Castex, sur la même ligne que le député azuréen Eric Pauget (LR) qui y voyait "une mesure laxiste, sans effet réel et qui ne répond plus aux problématiques de la délinquance actuelle".

L’ex article 24 retoqué


Le Conseil constitutionnel a censuré hier l’ex-article 24 de la proposition de loi sur la sécurité globale. "Le législateur n’a pas suffisamment défini les éléments constitutifs de l’infraction contestée" ont indiqué les Sages. Cet article 24, devenu 52 dans la loi adoptée par le Parlement le 15 avril dernier, avait suscité une farouche opposition des défenseurs des libertés publiques. Il prévoyait cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende pour la diffusion d’images permettant d’identifier les forces de l’ordre.

Jeunes : un chèque culture de 300 euros


Un chèque culture de 300 euros : après deux ans d’expérimentation dans plusieurs départements, cette mesure entre en application pour chaque Français à ses 18 ans, ce qui concerne environ 800 000 jeunes par an. La somme permettra d’acheter des livres, de la musique, des places de spectacles, des abonnements au cinéma, etc. ainsi que des abonnements numériques.

Made in France… dans les A-M



Adrien Sfecci
devient président du club «  Origine France Garantie » des Alpes-Maritimes.
 Il est le dirigeant de l’entreprise familiale de luminaires Orsteel fondée il y a plus de 50 ans et basée dans la vallée des Paillons. Détenteur du label « Origine France Garantie » depuis trois ans, il va s’attacher à promouvoir le savoir faire Français et des Alpes-Maritimes.

Visuel de Une : un chèque "culture" de 300 euros permettra aux jeunes ayant 18 ans de s’acheter des produits culturels ! DR

deconnecte