Finance

Identification

5 février 2019

Experts-comptables (...)
Experts-comptables azuréens : une année très active !
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

Avec la loi PACTE et le prélèvement à la source, les experts-comptables et les commissaires aux comptes n’ont pas manqué de sujets d’interrogations ces derniers temps. Aussi voient-ils arriver avec soulagement 2019 "et sa Loi de Finances plus légère", selon l’expression de Sylvie Roulle, lors du cocktail de début d’année qui s’est déroulé ce lundi à la Commission administrative.
La présidente a ainsi rappelé les actions menées pour la profession, dont le récent colloque tenu à Terrazur qui a permis à Jean-Pierre Cossin, conseiller-maître à la Cour des Comptes, de disséquer cette loi de finances plus "légère" sans doute, mais pas exempte de surprises.

Sylvie Roulle s’est réjouie que les formations proposées aient été très suivies par les professionnels, preuve de la pertinence des sujets traités.
Elle a aussi salué l’investissement des jeunes du CJEC et de l’ANECS, qui font preuve d’un grand dynamisme. la relève est assurée !
Tous ces efforts des experts comptables se traduisent par la mise en œuvre sans difficulté majeure du prélèvement à la source "avec des bulletins de paie qui sortent en temps et heure" grâce à l’investissement de la profession et à ses relations avec la direction générale des Finances Publiques. Son directeur, Gilles Gauthier, est intervenu dans cette soirée pour saluer les relations de confiance entre son administration et les experts-comptables, ce qui n’a pas exclu par moment des discussions serrées. Ayant fait valoir ses droits à la retraite, il quittera bientôt ses fonctions de Directeur de la DGFIP et laissera derrière lui le souvenir d’un directeur attentif et à l’écoute.

Photo de Une : Réunis autour de Sylvie Roulle et du directeur de la DGFIP, Gilles Gauthier. (DR JMC)

deconnecte