Tech

Identification

12 octobre 2018

"Get in the ring" : (...)
"Get in the ring" : et les gagnants sont...
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

La finale française de "Get in the ring", compétition qui se déroule dans une centaine de pays pour mettre en avant des startups à fort potentiel, s’est déroulée ce mercredi au casino Terrazur de Cagnes-sur-Mer. Elle était organisée par BA 06 et a vu la participation d’une trentaine de jeunes pousses, la plupart de la région mais aussi quelques-unes venues de France ou d’Italie.

Il leur était proposé une journée très chargée, préfigurant leur avenir professionnel, avec le matin, un coaching en anglais et l’après-midi une "battle de pitchs" devant un jury chargé de sélectionner les six startups les plus mûres, susceptibles de séduire les investisseurs.
Le soir, les six lauréates ont gagné leur billet pour la finale mondiale de "Get in the ring" dont on ne sait pas encore où elle se déroulera après les éditions précédentes de Lisbonne, Singapour et Medelin.
Durant ce meeting de Cagnes-sur-Mer, les participants ont pu rencontrer de grands groupes, des financiers, échanger leurs carnets d’adresses avec des financeurs, des accélérateurs de renom et des donneurs d’ordres. Et même, le soir, juste retour des choses, désigner à leur tour les meilleurs pitchs des programmes d’accompagnement.
Ont participé à cette journée l’accélérateur Allianz, la CCI Nice Côte d’Azur, le Village By CA, EY, la Banque Populaire Méditerranée, Engie, BNP-
Paribas, la Métropole Nice Côte d’Azur, DataCorp, Inventy
Innovation, Supralog Labs, In Extenso Innovation Croissance.

Les vainqueurs

- Mikhail Suchkov pour la startup "Sweethome".
- Justine Lipuma, pour "Mycophyto".
- Adina Grigoriu, pour "Active Asset Allocation".

Les finalistes

- Nathan Frey, pour "Influboob".
- Pascale Caron pour "Beforgo".
- Marc de Gibon pour "Cuddl’Up".

Photo de Une : Les lauréats ont gagné leur billet pour la finale mondiale ! DR JMC

deconnecte