Le secteur de l'e-santé

Le secteur de l’e-santé en plein boom

Sur fond de pandémie de Covid-19, l’année 2020 s’est imposée comme une année faste pour le financement de l’innovation en matière de santé. Comme le révèle le dernier rapport de Startup Health, les start-up spécialisées dans le secteur ont battu un nouveau record d’investissements l’année dernière, avec un total mondial de 21,5 milliards de dollars (près de 18 milliards d’euros), soit une hausse de plus de 50 % par rapport à 2019.


La crise sanitaire a entraîné une adoption généralisée des solutions de télémédecine et c’est sans surprise le segment de l’e-santé qui a le plus attiré les investisseurs. La somme mondiale des levées de fonds dans la télémédecine a ainsi presque triplé entre 2019 et 2020 pour dépasser 3 milliards de dollars.
En France, on peut notamment citer l’exemple de la start-up parisienne Medadom qui a levé 40 millions d’euros fin novembre pour développer ses services de téléconsultation dans l’Hexagone. En comparant le nombre et le montant total des financements chaque année, Statista met aussi en évidence des levées de fonds en moyenne plus volumineuses qu’auparavant, ce qui traduit, entre autres, le financement d’entreprises plus matures.

Forte présence dans les A-M

Les entreprises des dispositifs médicaux, diagnostic et de l’Intelligence Artificielle représentent plus du tiers des entreprises de la Santé sur les Alpes-Maritimes. La Côte d’Azur fait partie des quatre territoires français qui ont été sélectionnés afin de devenir Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle (3IA). Il regroupe les principaux membres de l’Université Côte d’Azur en Intelligence Artificielle comme le CNRS, INRIA et les autres institutions académiques comme les deux écoles d’ingénieurs EURECOM, SKEMA Business School et MINES ParisTech, l’institut 3IA Côte d’Azur.
Dans le département, le secteur représente 313 établissements, 11 330 emplois, quinze équipes de recherche académique et trois cents chercheurs en IA.

Visuel de Une illustration DR

deconnecte