Tech

Identification

6 décembre 2019

Sophia Antipolis : (...)
Sophia Antipolis : l'IA disposera de sa "maison" dès janvier 2020
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

Une nouvelle pierre, symbolique, pour la Maison de l’Intelligence Artificielle à Sophia Antipolis. Elle a été déposée, en fin de semaine dernière, sur l’ancien site du CNRS dédié au calcul intensif. L’ouverture est prévue dès janvier 2020, un chantier ultra rapide donc puisque... les bâtiments existent déjà sur la route des Lucioles. La "Maison de l’IA" s’installera donc dans 700 mètres carrés dans l’ex centre de calcul intensif du CNRS.

Les architectes ont donc adapté ces locaux - dont une partie ne dispose pas de fenêtres - pour y aménager une salle pour la partie accueil, un showroom, un lab-espace de travail et une salle "training room".
Ce lieu, voulu par le président du Département Charles-Ange Ginésy, est destiné à sensibiliser le grand public à l’IA et à favoriser les collaborations au sein de l’écosystème de l’IA sur la technopole. Le but est d’accompagner la révolution numérique pour le bénéfice de la société. Ce projet est mené dans le cadre de la politique du SMART Deal et conduit par Marco
Landi (ancien président monde d’Apple). "Il offrira un espace d’acculturation mais aussi de coopération, doté de moyens mutualisés pour encourager l’innovation".
Cette Maison de l’Intelligence Artificielle est lancée par le Département avec la CASA, la CCI, UCA, Inria, et le CNRS. Elle recevra collégiens, chercheurs, entrepreneurs et grand public. Elle a pour vocation d’être un espace de partage, d’échange et d’innovation.

Visuel de Une : DR

deconnecte