Début des travaux de (...)

Début des travaux de la rive droite du Var

Jeudi 3 septembre 2020, Bernard Gonzalez, Préfet des Alpes-Maritimes, Charles Ange Ginésy, Président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, Président du SMIAGE, Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Président de Régions France, Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Aur, lanceront officiellement les travaux de la rive droite du Var, en présence de Yannick Bernard, Maire de Carros, Conseiller métropolitain Nice Côte d’Azur, et de Philippe Heura, Maire du Broc, Conseiller métropolitain Nice Côte d’Azur.

Des travaux pour protéger les habitants et la nature

D’une durée de 11 mois, ces travaux ont pour but d’améliorer la résistance de la digue droite du fleuve Var face au phénomène d’érosion et aux crues torrentielles du fleuve. Ils permettront d’optimiser la mise en sécurité des habitants. Ils sont réalisés en prenant en compte l’existence sur site d’espèces animalières à protéger comme le lézard ocellés et deux espèces de couleuvre, mais aussi la présence de la plante aquatique typha minima.
Le coût de ces travaux s’élève à près de 5M€ HT, financés par le Département des Alpes- Maritimes, l’Etat, le Métropole Nice Côte d’Azur et la Région. La maîtrise d’ouvrage et la maitrise d’œuvre de ces travaux sont assurées par le SMIAGE.

Le SMIAGE

Le 3 octobre 2015, les Alpes-Maritimes ont connu un événement climatique d’une rare violence. Le bilan désastreux de ces inondations, aussi bien humain que matériel, a imposé à tous de redéfinir les politiques de prévention des risques, en mutualisant les compétences et les moyens à l’échelle des bassins versants. Pour agir en profondeur, le Département a donc souhaité créer le Syndicat Mixte pour les Inondations, l’Aménagement et la Gestion de l’Eau maralpin, le SMIAGE. Cette structure est opérationnelle sur l’ensemble des cours d’eau des Alpes-Maritimes, et étendue, en partie, sur les départements du Var et des Alpes-de-Haute-Provence. Elle concerne une population de 1,1 million d’habitants.
Nous comptons sur votre présence et vous remercions de l’écho que vous porterez au lancement de ces travaux.

Photo de Une DR illustration

deconnecte