5 infos art & culture

5 infos art & culture qu’il ne fallait pas rater cette semaine

Un trésor médiéval devant la Cour Suprême américaine, une exposition en ligne qui retrace l’histoire du jean, Irène Frain élue lauréate du prix Interallié et Djaili Amadou Amal lauréate du prix Goncourt des lycéens, la foire de l’art et du Design se réinvente en ligne et les producteurs de « Black Mirror » parodient 2020.

Une affaire de trésor médiéval acquis par les nazis devant la Cour Suprême des Etats-Unis. 
Une croix en or finement ciselée, pièces d’orfèvrerie ou encore reliquaires constituent le trésor des Guelfes, au coeur d’une affaire de restitution. Ces œuvres religieuses, créées entre le XIe et XIVe siècles, sont aujourd’hui exposées dans un musée berlinois. Pour Jed Leiber, musicien américain qui poursuit l’Allemagne en mémoire de son grand-père, marchand d’art juif ayant vécu à Francfort, ce trésor acquis par le régime nazi a été « cédé de force » à l’Allemagne peu après l’ascension d’Hitler au pouvoir en 1935. Pour le petit-fils du marchand d’art « ce dossier est une affaire de restitution, de réparation pour une vente forcée avec de grandes implications financières, mais c’est d’abord une affaire de justice », confie-t-il à l’AFP.

Une exposition en ligne célèbre le jean sous toutes ses coutures.  
Dès le 18 décembre prochain, la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris présentera sa nouvelle exposition virtuelle : « Jeans  ». Une exposition « immersive, décalée et ludique qui invite à comprendre ce qui a fait et fait encore le succès de cette pièce mythique », écrit la Cité des Sciences et de l’Industrie. Une exposition palpitante qui retrace l’histoire du vêtement le plus porté dans le monde, de la pièce de travail à l’incontournable must have de tous dressings. À découvrir de toute urgence !

Les derniers prix littéraires ont élu leurs lauréates.  
Dernières récompenses littéraires de l’année : les prix Goncourt des Lycéens et Interallié ont enfin nommé leurs lauréates. Les membres du jury du Goncourt des lycéens ont nommé Djaili Amadou Amal avec son roman « Les Impatientes », qui retrace les destins de trois femmes du Moyen-Orient. « Mariage forcé, viol conjugal, consensus et polygamie : ce roman de Djaïli Amadou Amal brise les tabous en dénonçant la condition féminine au Sahel et nous livre un roman bouleversant sur la question universelle des violences faites aux femmes », peut-on lire en quatrième de couverture. Un roman puissant et actuel d’une incroyable vérité.
Les membres du jury du prix Interallié ont eux aussi remis leur récompense à Irène Frain pour son oeuvre «  Un crime sans importance », thriller sur fond de fait divers.


La foire du PAD se réinvente en ligne. 
Situation sanitaire oblige, et suite à l’annulation de ses deux dernières éditions londonienne et parisienne, la foire internationale d’art et de design se réinvente avec une nouvelle plateforme en ligne inaugurée le 18 novembre dernier. Ce que 2020 a montré au monde de l’art, c’est l’importance du numérique. Entre annulations et rapports de nombreux évènements ce microcosme a dû se renouveler, se transformer et se dématérialiser. « Enthousiastes, les galeries se sont montrées très intéressées par ce projet inédit du PAD. Elles sont en tout 78 à exposer depuis le 18 novembre dernier sur la version en ligne de la foire, au nombre de 25 pièces chacune  », écrit le magazine Numéro.


Les créateurs de « Black Mirror » parodient 2020. 
Quelle année ! Et ce qu’il s’est passé en 2020, même les créateurs de la série apocalyptique décalée ne l’ont pas vu venir. Baptisé « Mort à 2020 ! », ce documentaire parodique devrait sortir courant 2021 (aucune date n’a été précisée), sur Netflix. Si le mystère règne autour de cette production, on sait que Hugh Grant et Samuel L. Jackson participeront à ce « mockumentaire » à travers des images d’archives bien réelles et des témoignages de personnalités fictives. Affaire à suivre…

Photo de Une : le salon PAD a fait le choix de la digitalisation de son événement pour 2020, la nouvelle plateforme numérique padesignartonline.com est maintenant en direct ! DR PAD

deconnecte