Digital Awards : Quelles

Digital Awards : Quelles sont les marques du luxe les plus performantes à l’ère numérique ?


Il y a quelques jours, les Digital Awards, organisés par la fondation Altagamma en partenariat avec la chambre nationale de la mode italienne, ont récompensés les marques de luxe les plus performantes sur le numérique.

Cette année plus qu’avant, mettre en perspective maisons de luxe et leurs performances digitales, prend tout son sens. Cette année, 44 marques de luxe ont été jugées sur la base de 271 critères établis par la Digital Competitive Map, un outil développé par ContactLab, qui permet d’évaluer le positionnement digital des marques. Un algorithme qui a permet d’établir la liste des lauréats de l’année.

5 marques, deux catégories


Cette année, les Digital Awards ont récompensé les performances numériques de cinq marques de luxe différentes pour deux catégories distinctes. Chacune récompensant à son tour un gagnant et un « meilleur effort ». La première catégorie, « meilleure offre digitale », a récompensé la marque anglaise Burberry. « La maison britannique a su tisser un réseau e-retail à la fois dense et efficace grâce à ses déclinaisons de site à l’international et à la présence de son offre au sein de grands e-tailers et des e-shops de department stores », écrit Journal du Luxe, d’après les déclarations de la fondation Altagamma. Le prix du plus bel effort a été attribué à la maison italienne Prada.

Le prix de la « meilleure relation client », a, lui, été attribué à Gucci.  « L’excellence de la navigation et de l’expérience client online, la haute qualité ainsi que la variété de ses contenus de marketing direct font de la marque une référence en la matière », a souligné la fondation. La marque a également reçu un prix spécial, honorifique, récompensant sa performance générale sur les trois dernières années. Coup double. Le prix du meilleur effort de cette catégorie a été attribué non pas à une mais deux marques : Dior et Moncler, primés pour l’évolution de leur service clients.

La pandémie, facteur de digitalisation du luxe ?

Selon Stefania Lazzaroni, directrice générale de la fondation Altagamma : « La pandémie a été un accélérateur de la vente de produits de luxe en ligne avec une augmentation des ventes de +12 à +23 % sur les ventes de l’année 2020. (pour les marques) Le digital est en train de changer, d’un canal de vente et de communication en un environnement où les jeunes consommateurs peuvent vivre une expérience avec les marques ». Et en effet, tout porte à croire que la COVID-19 a permis au luxe de se transformer, en accord avec son époque ».

Visuel de Une illustration DR

deconnecte