Les pitchouns ont repris

Les pitchouns ont repris l’école à Mandelieu La Napoule

C’était la rentée des classes ce matin à Mandelieu-La Napoule : Ecoles et services de garderie, ont rouvert ce mardi 12 mai (CP et CM2) par groupes de 15 enfants.

Pour les parents qui ont besoin d’inscrire les enfants à l’école (hors classes de CP et de CM2), la municipalité a décidé de proposer un service de garde sur présentation d’une attestation de travail du parent concerné.
Le protocole sanitaire sera appliqué avec rigueur dans l’ensemble des établissements scolaires et de leurs abords. Un diagnostic préalable, sur le terrain, école par école, a été établi par les services de la ville en concertation avec les directeurs d’écoles.

Le Maire de Mandelieu-La Napoule a voulu prendre davantage de mesures qui s’inscrivent à dans une volonté d’assurer les meilleures conditions d’accueil d’une part, de protéger les enfants, élèves, agents des écoles et enseignants d’autre part.

L’accueil à l’école ne peut être que limité. Il doit bénéficier aux familles qui en ont besoin pour des raisons de reprise de travail ou d’activité économique notamment. Ces familles doivent être prioritaires quant à l’accès à l’école. A ce titre, l’école à distance se poursuivra afin de garantir la continuité de l’apprentissage éducatif.

Protéger en ayant procédé au dépistage préalable des agents communaux et du personnel de la restauration scolaire. Le Maire de Mandelieu-La Napoule est par ailleurs signataire d’une lettre avec les Maires de Cannes, Mougins et Théoule appelant l’éducation nationale à procéder au dépistage des enseignants présents dans les écoles.

La présence des enfants doit être signalée auprès du Cycle de l’Enfant par mail cycleenfant@mairie-mandelieu.fr.

Le Maire de Mandelieu-La Napoule appelle toutes les familles qui le peuvent à garder les enfants à domicile afin de permettre le meilleur accueil des enfants des familles qui n’ont pas d’autres choix.

Visuel de Une : le maire a accueilli les enfants présents ce matin à l’école (DR Mairie de Mandelieu)

deconnecte