My Med, un concours (...)

My Med, un concours de startup pour la protection du littoral et de la Méditerranée

My Med est une invitation aux startup de la France entière à imaginer le littoral méditerranéen de demain et à trouver des réponses concrètes aux enjeux économiques, environnementaux et sociétaux majeurs auxquels il est confronté.

A l’occasion, de la tenue en juin prochain à Marseille du Congrès Mondial de la Nature, le Club Top 20 s’engage pour la protection du littoral et de la Méditerranée et lance le concours national de start-up My Med.
De la Camargue aux portes de la Côte d’Azur, de Port-Saint-Louis du Rhône à La Ciotat en passant par les rives de l’Etang de Berre, le littoral métropolitain d’Aix-Marseille-Provence s’étend sur 255 kilomètres et participe à l’activité et à l’attractivité économique et touristique de la métropole. Cependant, ce littoral et les écosystèmes naturels qui en dépendent sont fragilisés par le changement climatique et l’activité humaine.
Au travers de 5 défis, le Club Top 20 et les partenaires de My Med, soutiennent l’innovation en mobilisant 100 000 € de dotations pour des projets et services qui permettront de développer un littoral attractif tout en préservant l’environnement et la biodiversité.

Pour Denis Philipon, président du Club TOP 20 « Il relève du rôle des grandes entreprises de penser le futur et de donner l’impulsion nécessaire à des jeunes entreprises dans le développement d’idées ou de projets qui répondent à des enjeux actuels et futurs. En créant le concours My Med, le Club TOP 20 et les 15 entreprises partenaires ainsi que la Région Sud, lancent un signal fort sur leur engagement environnemental et sur la nécessité de se mobiliser pour la Méditerranée  ».

Au-delà des dotations financières de chaque défi, les lauréats pourront se voir proposer des territoires d’expérimentation ou des accompagnements par les entreprises partenaires.
Pour Laurence Paganini, Directrice générale de Kaporal et administratrice du Club TOP 20 en charge de la RSE «  La volonté du Club Top 20 est d’être un accélérateur pour le développement durable de notre territoire. L’évolution de nos habitudes et de nos usages, le développement de l’économie bleue, la transformation de déchets en ressources sont désormais des sujets sur lesquels il est indispensable d’avancer rapidement. Et au-delà d’un soutien financier, incitatif et attractif, c’est une démarche de long terme que portent les entreprises qui soutiennent ces challenges avec la volonté d’accompagner les lauréats dans la concrétisation de leurs idées  ».

Ce concours national se déroulera entre le 6 février et le 20 mai 2020, avec 2 phases de sélection. Un jury final se réunira fin mai pour une remise officielle des prix durant le Congrès Mondial de la Nature.

5 défis au choix à relever pour imaginer les innovations nécessaires à la préservation de la Méditerranée et de son littoral au travers des défis proposés

Les startup de toute la France sont invitées à répondre à 1 des 5 défis proposés par 15 grandes entreprises de la Métropole Aix Marseille Provence et au défi une « Cop d’avance » proposé la Région Sud.
Plus d’une centaine de start-up sont attendues pour concourir dans le cadre des défis proposés par les entreprises du Club Top 20 et la Région Sud pour imaginer des solutions et des innovations en faveur de la protection de la Méditerranée et de son littoral. En juin 2020 les lauréats seront dotés et accompagnés par les grandes entreprises membres du Top 20 et la Région Sud.
15 entreprises du Club Top 20 se sont mobilisées sur le concours de start-up My Med pour rendre ce concours attractif en offrant des dotations financières aux 5 défis proposés pour un montant total de 82 000 €, soit plus de 16 000 € par défi pour l’entreprise lauréate.

Les défis proposés aux startup :
● Défi #1 : Comment limiter les impacts des activités économiques sur la mer et le littoral ? proposé par Airbus, Constructa, Corsica linea
● Défi #2 : Comment développer une économie qui s’appuie sur les ressources tout en les préservant ? proposé par Caisse d’épargne CEPAC, Compagnie Fruitière, Groupe SNEF
● Défi #3 : Comment protéger la biodiversité maritime et du littoral ? proposé par Groupe des Eaux de Marseille, Foselev, Kaporal
● Défi #4 : Comment faire de la protection du littoral l’affaire de tous ? proposé par Aéroport Marseille Provence, La Provence, Onet
● Défi #5 : Comment limiter et faire des déchets plastiques une ressource pour les territoires ? proposé par ArcelorMittal Méditerranée, Crédit Agricole et Synchrone
La Région Sud apporte également son soutien au concours et récompensera avec un prix Une Cop d’avance de 20 000 €, le projet coup de cœur du jury qui répondra aux objectifs du concours My Med et de la « Cop d’Avance » lancée par la Région Sud.

Comment participer ?

Pour s’inscrire, les startup devront se rendre sur le site et déposer leur candidature avant le 15 mars 2020
Ces projets doivent se distinguer par leur pertinence, leur faisabilité mais aussi leur originalité face aux problématiques soulevées dans l’un des défis proposés.

Le planning du concours
• La première étape de présélection : les livrables sont acceptés du 6 février 2020 au 15 mars 2020 à 23h59. A l’issue de cette étape, 50 startup au maximum seront sélectionnées et accéderont à la deuxième étape.
• La deuxième étape de sélection : les Livrables sont acceptés du 30 mars 2020 au 28 avril 2020. A l’issue de cette étape, 15 startup au maximum seront sélectionnées et accéderont à la finale.
• Phase de préparation à la finale : Ces start-ups seront accompagnées par des experts mentors des entreprises organisatrices qui seront présents pour les guider dans la constitution de leurs livrables en vue de la finale.
• La finale : la finale consistera en une présentation orale des Livrables de la deuxième étape de sélection. A l’issue de cette étape, le Jury Final sera en charge de classer les Projets finalistes et d’élire les projets lauréats (six projets sélectionnés). Les prix seront remis début juin 2020.

Le Club Top 20 fédère les 53 plus grandes entreprises de la Métropole Aix-Marseille Provence, qui réalisent chacune plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires et disposent d’une totale autonomie locale. Les membres du club représentent 90 milliards d’euros de C.A consolidé et 500 000 emplois. Son rôle est d’impulser des projets et de soutenir le développement économique de la métropole Aix Marseille Provence pour la faire rentrer dans le Top 20 des métropoles européennes.

deconnecte