L’entreprise

Identification

8 mars 2018

Urtech, STME, SARL (...)
Urtech, STME, SARL Cottard, Atex France : les quatre sociétés artisanales stars 2018 !
Publié par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Le 1er mars dernier, le palmarès 2018 du Prix Stars & Métiers a été dévoilé au cours d’une soirée de prestige, organisée au Palace à Nice, par la Délégation Alpes-Maritimes de la Chambre de métiers et de l’artisanat de région, la Banque Populaire Méditerranée et la Société de Caution Mutuelle Artisanale.

Depuis onze ans, les prix Stars & Métiers encouragent l’excellence, l’audace et l’innovation de chefs d’entreprises artisanales passionnés. Ils récompensent leur capacité à s’adapter à un environnement en mutation permanente, à se projeter et à se développer.

Les artisans d’aujourd’hui ont un pied dans la tradition et un pied dans l’innovation : ils sont à la fois designers, inventeurs, créateurs, producteurs, entrepreneurs, exportateurs… Ce qui pousse tant de Français à leur faire confiance, c’est leur passion pour leur métier, leur amour du travail bien fait : l’artisanat est un symbole d’excellence à la française.
Promouvoir les savoir-faire des femmes et des hommes du secteur de l’artisanat et libérer le potentiel d’innovation des métiers font partie des missions des Chambres de métiers et sont au coeur de l’engagement de la Banque Populaire. Ensemble, au travers des prix Stars & Métiers, elles ont la volonté de valoriser ces parcours d’excellence et de leur donner toujours plus de visibilité.

À cette occasion quatre entreprises artisanales d’exception ont été récompensées cette année dans les Alpes-Maritimes, quatre sociétés qui gagnent à être connues et témoignent de ce que l’artisanat recèle de meilleur :
- Grand Prix Innovation – Michel GARRANDES – URTECH - Conception de produits de signalisation – La Gaude
- Grand Prix Responsable – Jean-Pascal DECROIX – STME - Automatisme, chauffage, climatisation – Grasse
- Grand Prix Entrepreneur – Christian COTTARD – SARL Cottard – Pâtissier chocolatier - Antibes
- Grand Prix Exportateur – Didier POLINELLI – Atex France - Fabrication d’articles textiles pour l’ameublement – Saint-Laurent-du-Var

Les prix ont été remis en présence de Jean-Pierre Galvez, Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Provence-Alpes-Côte d’Azur, de Christophe Bosson, Directeur Général de la Banque Populaire Méditerranée et de Jacques Kotler, Vice-président de la Société de Caution Mutuelle Artisanale Côte d’Azur. À l’occasion de cette remise des prix, Marc Lièvremont, ancien joueur et sélectionneur du XV de France et parrain de l’évènement, a évoqué les valeurs communes au rugby et au secteur des métiers.
Chaque gagnant a reçu un chèque de 1 000 € et un trophée spécialement créé par l’entreprise artisanale marseillaise Urbanoïd, lauréate d’un prix Stars & Métiers en 2008.
Une soirée qui a permis une nouvelle fois de valoriser l’excellence, l’audace et l’innovation de chefs d’entreprises artisanales passionnés et de rappeler les valeurs du secteur !

Grand Prix Innovation


Ce prix récompense l’innovation sous toutes ses formes : les nouvelles technologies, le digital, la capacité à favoriser l’innovation au sein de la stratégie de développement, l’impact majeur de la démarche sur l’évolution du métier...

Fiche d’identité
Nom de l’entreprise : URTECH
Activité : Conception de produits de
signalisation
Dirigeant : Michel GARRANDES
Adresse : 9551, route de Saint-Laurent
06610 La Gaude
Contact : 04 93 24 41 40


Urtech facilite le quotidien des non-voyants
Se baigner sur une plage, utiliser les transports en commun, circuler à pied en agglomération... toutes ces situations du quotidien, a priori banales pour des personnes valides, deviennent compliquées voire quasi impossibles pour des personnes mal-voyantes ou non-voyantes. C’est pour eux que Michel Garrandes, ingénieur en électronique et créateur d’Urtech, entreprise spécialisée dans la conception de systèmes de sécurité pour les transports en commun, développe depuis 2004 plusieurs solutions permettant aux personnes en situation de handicap de le surmonter en partie. L’idée est née, comme souvent, d’un constat simple. En l’occurrence celui du frère non-voyant de Michel Garrandes, dont le souhait était de se baigner de façon autonome. Il imagine et commercialise alors « Audioplage ». Ce dispositif leur permet de piquer une tête, dans des conditions de sécurité optimales, grâce à un système de bracelet-montre équipé d’un microémetteur, lui-même relié à un « totem d’accueil », sur la plage.

Une quarantaine de villes équipées
Etanche et muni de trois boutons, le bracelet permet de connaitre sa position par rapport aux balises (repérables par des symboles tactiles) qui délimitent la zone de baignade mais aussi la distance par rapport à la plage ou la profondeur de l’eau, d’activer le signal sonore du totem afin de retourner sur la terre ferme ou en cas d’urgence de demander l’aide des secouristes. Pour l’heure, une quarantaine de villes en France, en Espagne et en Grèce ont opté pour la solution développée par Urtech. Dans le même esprit, l’entreprise a conçu « Cotorita  », un système de guidage sonore pour faciliter l’utilisation des transports en commun et les déplacements en milieu urbain, basé comme « Audioplage » sur un système de bracelet-montre muni d’un microémetteur et relié à une balise. Le déficient visuel est là encore averti
par un message vocal, de la couleur du feu de signalisation, de la ligne (de bus ou de tramway) qu’il s’apprête à emprunter ou du prochain arrêt desservi. Autant d’innovations qui s’inscrivent certes dans le cadre « d’un marché émergent », selon Michel Garrandes, mais permettent surtout aux personnes à mobilité réduites de gagner en autonomie.

Grand Prix Responsable


Ce prix valorise la capacité de l’entreprise à intégrer les préoccupations sociales et environnementales (valeurs de la RSE) dans son activité, et à apporter des solutions à des problématiques de société.

Fiche d’identité
Nom de l’entreprise : STME
Activité : Automatisme, chauffage,
climatisation
Dirigeant : Jean-Pascal DECROIX
Adresse : 22, avenue Joseph Honoré Isnard
06130 Grasse
Contact : 04 93 60 33 04


STME : l’humain au coeur de l’entreprise
« On passe davantage de temps au travail qu’avec sa famille. On ne peut pas être productif si on ne s’y sent pas bien  », lance d’emblée Jean-Pascal Decroix, pour expliquer les raisons qui l’ont amené à adopter une démarche RSE (Responsabilité sociale & sociétale des entreprises). Le déclic s’est produit en 2008 : l’entreprise est à l’époque uniquement spécialisée dans le second oeuvre (chauffage, climatisation, ventilation, plomberie, électricité) et emploie une dizaine de collaborateurs. « Pour poursuivre sa progression, STME devait se structurer. Un audit interne nous a permis de remettre à plat son mode de fonctionnement et d’accompagner sa croissance. Nous avons mis en place en parallèle une démarche RSE, avec l’objectif d’agir sur le bien-être des équipes et la protection de l’environnement », détaille Jean-Pascal Decroix.
Modularité des horaires de travail, accord d’intéressement, plan d’épargne entreprise, prise en charge d’une complémentaire santé à hauteur de 70%, livraison de paniers de légumes/fruits de saison… : autant de mesures qui renforcent la cohésion d’équipe, assure-t-il, tout en accroissant la productivité et la rentabilité.

Une diversification réussie
STME développe depuis 4 ans, en parallèle de l’activité historique, des systèmes d’autoprotection incendie contre les feux de forêts. Ce dispositif, breveté à l’origine par la société Escota et destiné à la protection de ses aires d’autoroutes, a depuis été perfectionné par STME. La participation de cette dernière au salon Pollutec 2016 et les retours positifs reçus à cette occasion ont convaincu son dirigeant du potentiel de développement important de l’activité incendie. Le bureau d’études de STME s’est rapproché, dans cette optique, de partenaires comme le CEREN (Centre d’études et de recherches économiques sur l’énergie) le CNRS et la société WIT. Tous les quatre travaillent conjointement à la mise au point d’un logiciel de modélisation pour mesurer l’efficacité de son système d’autoprotection, avec l’ambition de commercialiser ce dernier au niveau européen et peut-être international.

Grand Prix Entrepreneur


Ce prix met en lumière le développement commercial exemplaire des entreprises (croissance forte sur une période courte) et valorise les résultats économiques, la pertinence des choix stratégiques et des orientations de développement.

Fiche d’identité
Nom de l’entreprise : Sarl REGAL
Activité : Pâtisserie, chocolaterie
Dirigeant : Christian COTTARD
Adresse : 8, boulevard Dugommier
06600 Antibes
Contact : 04 93 34 09 92


Pâtisserie Cottard : « J’ai fait tapis, comme au casino »
« Il n’y a pas de génie sans un grain de folie », affirmait Aristote. Et le chef pâtissier Christian Cottard l’a pris au mot lorsqu’il a décidé de quitter sa boutique du vieil Antibes où il était établi depuis 25 ans, pour investir une maison pour laquelle il a eu un véritable coup de coeur. Abandonnée et squattée, elle est de surcroit située dans un quartier d’Antibes à l’écart des flux de circulation piéton. « C’était le trou noir d’Antibes  », résume Christian Cottard. Ce fils et frère de pâtissier vend pourtant son établissement et le salon de thé attenant pour tout réinvestir dans le projet de rénovation du lieu, dont il est intimement persuadé du potentiel. « J’ai fait tapis, comme au casino, et tout le monde m’a dit que j’étais fou ! », sourit aujourd’hui Christian Cottard. Un chantier pharaonique de 6 mois débute alors et il aboutira à une véritable renaissance de cette maison d’angle pleine de charme, flanquée d’un petit jardin.

Un succès foudroyant
Il en profite pour restructurer son activité en créant, en complément de la pâtisserie-chocolaterie, un restaurant de 70 couverts - La Closerie - et une école de pâtisserie, réunis dans un même lieu. Quatre ans plus tard, «  les travaux ne sont plus que des souvenirs et on se sent bien chez nous », avoue Christian Cottard. Les clients habitués à se fournir en gâteaux et chocolats à sa précédente adresse partagent visiblement son point de vue : « Et pourtant, on me disait qu’ils ne reviendraient pas ». Mieux, l’école qu’il a ouverte et au sein de laquelle il transmet son savoir-faire attire une clientèle internationale.
Les objectifs commerciaux à trois ans ont quant à eux été atteints dès la fin de la première année et l’établissement a depuis trouvé son rythme de croisière. Une satisfaction qu’il savoure avec son épouse Andréa, qui l’épaule notamment sur la gestion du restaurant, tout en rappelant qu’il la doit aussi à son équipe de collaborateurs fidèles. Lorsqu’on l’interroge sur son prochain projet, Christian Cottard répond sans hésiter : « Prendre enfin du temps pour nous. Quoique...  ».

Grand Prix Export


Ce prix récompense les entreprises ayant un chiffre d’affaires à l’export significatif, des marchés d’envergure récemment obtenus à l’international, la capacité de se développer à l’international.

Fiche d’identité
Nom de l’entreprise : ATEX France
Activité : Fabrication d’articles textiles pour
l’ameublement
Dirigeant : Didier POLINELLI
Adresse : 64, coursive des Charpentiers
06700 Saint-Laurent-du-Var
Contact : 04 93 89 07 37


ATEX France : la haute-couture du textile d’ameublement
Savoir-faire, rigueur, précision du geste... : ces valeurs attachées à l’artisanat prennent tout leur sens chez ATEX France, une société spécialisée dans la fabrication d’articles textiles pour l’ameublement. L’entreprise, basée à Saint-Laurent-du-Var, perpétue dans ses ateliers un savoir-faire qui ne se retrouve plus guère que dans la haute-couture. De la prise de cote jusqu’à
l’installation, tout est fait sur-mesure : rideaux, voilages, plaids, couvres lits, parementages, sans oublier les travaux de tapisserie (tentures murales, fauteuils, têtes de lit...) pour une clientèle issue essentiellement du secteur de l’hôtellerie de luxe. «  Nous sommes sur un marché de niche : celui du très haut-de-gamme  », précise Didier Polinelli, Directeur général d’ATEX France. Un positionnement qui implique un soin particulier, à chaque étape de la fabrication et de l’assemblage de ces pièces uniques.
« De la conception à la réalisation, chaque tâche est importante », note Didier Polinelli soulignant volontiers la maestria de ses collaboratrices, particulièrement expérimentées, et dont la formation initiale est complétée en interne.

La souplesse d’une PME artisanale
Sur ce marché peu concurrentiel, occupé par une poignée d’entreprises européennes, la taille réduite d’ATEX France est un atout pour se démarquer. « Notre savoir-faire artisanal, notre souplesse et notre réactivité nous permettent de réagir rapidement à des demandes parfois urgentes, par rapport à de plus grosses structures ». Un élément différenciant qui a permis à l’entreprise de s’implanter sur des marchés étrangers (15 % de son CA), au Maghreb ou au Moyen-Orient notamment. Et de convaincre des architectes d’intérieur renommés (ses principaux prescripteurs) de l’inclure dans leurs équipes de prestataires lors de chantiers de construction ou de rénovation de villas et d’hôtels haut-de-gamme.
Citons parmi ces derniers l’Hôtel de Paris ou le Fairmont à Monaco, les hôtels Méridien, Royal Monceau, Hoxton à Paris et bien d’autres à l’étranger. Autant de références et de réalisations prestigieuses, alliées à une démarche artisanale, qui ont permis à ATEX France de doubler son CA entre 2014 et 2016.

Les lauréats nationaux 2018


Tous visuels de l’article courtesy Direction de la Communication
Chambre de métiers et de l’artisanat de région Provence-Alpes-Côte d’Azur

deconnecte