Nominations

Identification

4 décembre 2017

Keisuke Matsushima (...)
Keisuke Matsushima reçoit la médaille du mérite agricole
Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Ce jeudi 30 novembre 2017, Keisuke Matsushima a reçu la médaille du mérite agricole des mains de Monsieur le maire, Christian Estrosi, lors d’une cérémonie à l’hôtel de ville de Nice.

Cette distinction, venant récompenser la participation de Keisuke Matsushima au rayonnement du patrimoine gastronomique Niçois vient s’ajouter aux insignes de chevalier dans l’ordre des arts et des lettres que Keisuke Matsushima avait reçu en 2011 pour son choix de la culture culinaire Niçoise et sa volonté de créer des ponts entre la France et le Japon.

Ambassadeur du Sake au Japon, Keisuke Matsushima, plusieurs fois récompensé par les Etoiles Michelin et le Gault & Millau partage aujourd’hui son temps entre le Japon et la Côte d’Azur où il vient d’ouvrir Sushi K, jouxtant son restaurant éponyme.

Arrivé en France à tout juste 20 ans, animé depuis toujours du désir d’y monter un restaurant de gastronomie française, le jeune chef fait un tour de l’hexagone des grands restaurants et des vignobles, peaufine son expérience auprès de plusieurs chefs étoilés dont Jean-Marc Banzo**, Régis Marcon***, les frères Pourcel***…

Tombé amoureux de Nice, dont la mer, la montagne et le climat lui rappellent sa région d’origine, il découvre la cuisine du terroir à la table de Dominique Le Stanc et s’enthousiasme pour ce carrefour culinaire qui lui permet de travailler des produits d’une diversité et d’une qualité exceptionnelles. Il y ouvre en 2002, le jour de son 25eanniversaire, son premier établissement, Kei’s Passion, un restaurant de poche de vingt-deux couverts. Animé de la rage de la perfection, il y propose quantité de plats mythiques chers à Jacques Médecin, l’ancien maire de Nice, fin gourmet et auteur du remarquable ouvrage « La cuisine du comté de Nice ». Conjuguant travail et passion, animé d’une sensibilité particulière, il revisite et sublime la cuisine nissarde, invente un style particulier, le “JapaNice“, une philosophie du produit du terroir passé au travers du filtre japonais. Puis, Kei agrandit son restaurant et le rebaptise sobrement Keisuke Matsushima…

Photo de Une : DR Ville de Nice

deconnecte