« France ruralité revitali

« France ruralité revitalisation » : Les 16 communes rurales des A-M continueront de bénéficier du dispositif

À la suite de nombreux échanges avec le Ministère des Collectivités territoriales et de la ruralité, dont le dernier en date du 3 juin 2024, avec la Ministre Dominique FAURE, Alexandra BORCHIO FONTIMP Sénatrice et Conseillère départementale des Alpes-Maritimes, et Jérôme VIAUD Président de I’ ADMOG, Maire de Grasse, ont réussi à obtenir que les 16 communes des Alpes-Maritimes (Andon, Belvédère, Briançonnet, Caille, Escragnolles, Isola, La Bollène-Vésubie, Le Mas, Roquebillière, Saint-Auban, Saint-Dalmas-le-Selvage, Saint-Etienne­ de-Tinée, Saint-Martin-Vésubie, Séranon, Valderoure, Venanson) qui devaient être exclues du nouveau zonage «  France ruralité revitalisation » (FRR) à compter du 1er juillet 2024 soient finalement, grâce à leurs actions, maintenues dans le nouveau dispositif.

Le dispositif FRR permet de maintenir l’aide au développement des territoires à travers des mesures d’exonérations fiscales et sociales attractives pour les entreprises facilitant ainsi leur démarrage et leur croissance. Il contribue donc concrètement à la dynamique économique des territoires ruraux.

«  L’inclusion de ces communes rurales des Alpes-Maritimes dans le nouveau zonage « France ruralité revitalisation » est une véritable victoireet une bouffée d’optimisme, car elle souligne un engagement envers l’attractivité du haut et moyen pays. En tant que sénatrice, je continuerai de me battre pour promouvoir l’économie locale et la reconnaissance du potentiel unique de notre ruralité. Trop souvent mise de côté, elle est une force indéniable pour notre Département des Alpes-Maritimes. », précise Alexandra BORCHIO FONTIMP, Sénatrice et Conseillère départementale des Alpes-Maritimes.

«  L’accès aux services publics et aux soins, l’accompagnement des personnesfragiles et isolées, le développement de l’agriculture et du tourisme, notamment en matière d’activités de pleine nature, constituent des enjeux essentiels qui nécessitent un soutien renforcé pour maintenir les populations et l’attractivité de ces territoires », a souligné Jérôme VIAUD, Président de I’ ADMOG, Maire de Grasse et Président de la Communauté d’agglomération du Pays de Grasse.

Nos 16 communes rurales des #AlpesMaritimes continueront de bénéficier du dispositif « France ruralité revitalisation » (facilitant l’implantation des entreprises), fruit du travail que nous avons mené avec @JeromeViaud Pdt @Maires06 auprès de @FaureDominique, au côté de @l_amf. pic.twitter.com/U2RyJ58ZyB

— Alexandra BORCHIO FONTIMP (@AlexndraBorchio) June 6, 2024

Photo de Une : ©Alexandra BORCHIO FONTIMP sur X

deconnecte