Le 8 mars inauguration à

Le 8 mars inauguration à Nice d’une nouvelle structure pour l’accueil des femmes majeures en situation de vulnérabilité

Les violences conjugales constituent un problème de société majeur qui touche toutes les catégories sociales, toutes les cultures. Les Alpes-Maritimes sont particulièrement confrontées à ces violences puisque notre département est tristement classé parmi les trois plus meurtriers de France.
Or, il n’existe pas assez de structures spécifiques visant à héberger et à réinsérer socialement les femmes victimes de violences conjugales ou familiales.

Cette problématique fait donc l’objet d’une attention particulière des élus de la Métropole Nice Côte d’Azur, de la ville de Nice, des services de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et des services de l’Etat pour accompagner au mieux les femmes en grande détresse et les aider à se reconstruire.

Dans ce cadre, le Centre Communal d’Action Sociale de la ville de Nice a ouvert il y a quelques années un Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale – Pôle d’accueil des femmes victimes de violences.

Pour répondre aux besoins supplémentaires, la Métropole Nice Côte d’Azur et la ville de Nice ont sollicité le bailleur social Maison Familiale de Provence afin de réaliser une nouvelle structure innovante qui sera à mi-chemin entre la résidence sociale et la pension de famille.

Cette structure "Sainte Catherine" à Nice, accueillera prioritairement des femmes majeures en situation de vulnérabilité (victimes de violences conjugales ou familiales, désocialisées, en situation de précarité, avec ou sans enfant) dans 20 logements, du T1 au T3, sur une surface totale de 700 m2 et 193 m2 d’espaces communs. L’architecte de cette structure est Didier Roman.
Ce lieu de vie collectif permettra de leur offrir une stabilité et l’accès à l’autonomie par une reconstruction personnelle avec l’aide d’une équipe pluridisciplinaire gérée par le Centre Communal d’Action Sociale de Nice (psychologue, assistante sociale…).
Le montant global de cette opération s’élève à 2 645 505 €, subventionné comme suit :
- Métropole Nice Côte d’Azur et la ville de Nice à hauteur de 309 222 € (154 611 € chacune),
- L’Etat à hauteur de 254 316 €,
- La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur à hauteur de 150 734 €,
- Prêt Locatif Aidé d’Insertion attribué par la Caisse des Dépôts et Consignations : 1 931 232 €.

Le lieu sera inauguré demain le 8 mars à l’occasion de la la Journée de la Femme en présence de Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Frédéric Roussel, Directeur départemental de la cohésion sociale, représentant Georges-François Leclerc, Préfet des Alpes Maritimes, Philippe Pradal, Maire de Nice, Président du Centre Communal d’Action Sociale, Dominique Estrosi-Sassone, Sénateur des Alpes-Maritimes, Adjointe au Maire de Nice, Conseillère métropolitaine déléguée au logement, à la rénovation urbaine et à la cohésion sociale, Maty Diouf, Adjointe déléguée aux droits des femmes, à la parité et à la lutte contre les discriminations, et Christian Abbes, Directeur Général La Maison Familiale de Provence.

​​

deconnecte