Les directeurs d'EHPAD

Les directeurs d’EHPAD soignent la relation avec les familles

Le 16 avril 2015 de 14 h à 17 h s’est tenue au Novotel Saint Laurent du Var une table ronde sur le thème : « EHPAD et familles : comment faciliter les relations », qui a réuni plus d’une quarantaine de directeurs et responsables de maisons de retraite publiques, privées et associatives venus de tout le département 06.

Les proches et la famille sont reconnus depuis la loi de 2002 « de rénovation de l’action sociale et médico-sociale » comme des partenaires à part entière dans la prise en charge de la personne âgée, leur permettant de participer à la vie institutionnelle des EHPAD à travers les conseils de la vie sociale.

Aujourd’hui, la tendance est au développement de la participation des familles, d’une part parce que les résidents entrent de plus en plus tardivement en EHPAD, et qu’ils se trouvent dans des situations de dépendance croissante (difficultés d’expression), et d’autre part, parce que les familles elles –mêmes se positionnent comme des usagers « acteurs » de la prise en charge de leur proche et non plus comme des usagers passifs.

Cette vigilance accrue des familles, leur désarroi et parfois leur souffrance face à l’état de santé de leur proche, leurs nouvelles exigences en termes de participation peuvent parfois engendrer des difficultés relationnelles avec les équipes d’EHPAD, aussi dévouées soient-elles.

C’est pour apporter différents éclairages sur cette problématique que trois experts ont échangé et débattu avec un public de professionnels particulièrement attentif.

La première experte intervenant au cours de cette conférence était Maître Véronique ESTEVE, avocate inscrite au barreau de Nice, spécialisée en droit médical. Elle a rappelé les mesures de prévention médico légale à mettre en oeuvre dès l’entrée en maison de retraite de la personne âgée, et tout au long de la prise en charge des résidents. Son intervention a brossé un tableau très exhaustif des contentieux existants, allant de l’irrégularité formelle aux problématiques de maltraitance, de fugues en passant par l’hygiène et jusqu’au défaut de sécurité.

Trois mots d’ordre ont émaillé sa présentation : traçabilité, vigilance et communication.

Le second expert, Monsieur BRAMI, Directeur de deux EHPAD, enseignant à l’université de Nice et auteur de plusieurs ouvrages spécialisés s’est appliqué à travers de très nombreux conseils pratiques à promouvoir l’idée d’un partenariat fondé sur la compréhension et la confiance mutuelles entre les équipes et les familles. Cette démarche s’est matérialisée au sein des établissements qu’il dirige par une Charte de Confiance, véritable pratique innovante.

Son mot d’ordre : donner du temps aux familles, faciliter leur compréhension de l’univers que constitue un EHPAD.
(cf. G. BRAMI « EHPAD-familles - Une pratique professionnelle innovante : la mise en place d’une charte de confiance EHPAD-familles » ) - LEH Editions - Collection : Pratiques professionnelles - ISBN : 978-2-84874-540-4.

La troisième experte, Madame Josiane RENAULT, psychologue clinicienne consultante ASCLEPIA CONSEIL, a conclu cette après-midi dédiée aux relations EHPAD familles, en expliquant comment faire alliance avec les familles pour un mieux-être des résidents. Après une description des différents types de comportements des familles, Mme Renault a expliqué les causes possibles de ces comportements et a indiqué un certain nombre de stratégies individuelles et collectives pour apporter des réponses adaptées et professionnelles à ces comportements.

Ses mots d’ordre : anticipation, écoute, concertation

Cette conférence organisée par la société de conseil ASCLEPIA CONSEIL s’est clôturée à 17 heures, à l’issue de nombreuses questions portant par exemple sur l’attitude à tenir face aux conflits intra familiaux, ou encore sur les recours face à la diffamation, ou enfin sur le recours peu utilisé par les familles à la « personne qualifiée » prévue règlementairement.

info@asclepiaconseil.fr - Les Espaces Antipolis - 300 Route des Crêtes – 069020 SOPHIA ANTIPOLIS Cedex

deconnecte