Sport

Identification

23 avril 2019

MONTE-CARLO ROLEX MASTERS
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Le public, majoritairement transalpin, du Court Rainier III est aux anges. Et applaudit chaleureusement le sacre de Fabio Fognini (N° 18 ATP). Après avoir éliminé le numéro 2 mondial Rafael Nadal, onze fois vainqueur du Rolex Monte-Carlo Masters, l’Italien a confirmé dimanche face à l’invité surprise, le Serbe Dusan Lajovic (N° 48 ATP) en s’imposant (6-3 6-4) en 1h38. Pour sa première finale en Masters 1000, Fabio Fognini, pourtant légèrement diminué, a repoussé ses limites pour aller cueillir le titre et signer, à 31 ans, la plus belle victoire de sa carrière.

Sous le regard de S.A.S le Prince Albert 2 et de la Baronne Elizabeth-Anne de Massy, Fognini a écrit une nouvelle page de l’histoire du tournoi et du tennis de son pays en devenant le premier vainqueur italien du Rolex Monte-Carlo Masters.

Porté par le public qui scandait son prénom « Fabio, Fabio, Fabio », le joueur transalpin n’a pas tremblé devant la portée de l’enjeu. « Je n’ai rien à perdre. Il n’a rien à perdre. Ce sera du 50/50 », avait déclaré Fabio Fognini la veille de cette finale. Au fond de lui, il savait que la victoire était dans sa raquette, qu’il serait son principal adversaire.

Souvent imprévisible sur un court, il a su maîtriser ses nerfs, rester calme et concentré pour ne laisser parler que son talent, ce tennis hors pair capable des plus beaux coups sur terre. Il a converti la 2e balle de match qui s’offrait à lui pour s’adjuger ce trophée amplement mérité, devant son épouse, l’ancienne joueuse Flavia Pennetta, sa famille, son équipe et ses amis.

En face, Dusan Lajovic, auteur d’un magnifique parcours cette semaine au Monte-Carlo Country Club avec des victoires probantes sur David Goffin et Dominic Thiem, a montré des signes de fébrilité pour cette première finale de sa carrière et n’a pas trouvé les solutions pour résister aux assauts de l’Italien. « Bravo Fabio, bravo pour ta détermination », a déclaré le Serbe lors de la cérémonie de remise des trophées. Et à l’intention de son clan : « Merci à mon équipe pour son soutien. Nous allons continuer de travailler dur et nous gagnerons un titre j’en suis sûr. »

Emu au moment de soulever le trophée, Fabio Fognini a confié : « Je vais essayer de rester clame, je vais aller prendre une douche et penser à tout ça car c’est juste incroyable. J’ai essayé de prendre les devants tôt dans le match car je savais que ce serait une rencontre difficile face à un très bon joueur. Avec ce titre, je viens de réaliser une performance incroyable, notamment avec ma victoire contre Rafa mais aussi contre Zverev. Je vais prendre 2 ou 3 jours de congé pour me reposer car je suis très fatigué.  »

Au moment de poser avec le trophée, Fognini a eu la surprise de voir Nicola Pietrangeli, dernier vainqueur italien du Tournoi en 1968, fouler le court avec les ramasseurs de balles.

La finale inédite de cette 113e édition du Rolex Monte-Carlo Masters et le sacre de Fabio Fognini confirme le vent de renouveau qui souffle sur le tennis masculin.

En effet, depuis le début de l’année, aucun joueur n’a remporté deux titres, à l’exception de Roger Federer, vainqueur à Dubaï et à Miami.

Cette semaine monégasque a vu les joueurs de la nouvelle génération venir contrarier la hiérarchie, à l’image du jeune Russe Daniil Medvedev, vainqueur du numéro 1 mondial Novak Djokovic.

JPEG - 130.9 ko
Fabio Fognini vainqueur 2019

Les Croates Mektic et Skugor sacrés en double (Coupe de la Ville de Monaco)
Les Croates Nikola Mektic et et Franko Skugor se sont adjugés le titre en double, au terme d’une finale particulièrement disputée de plus de 2 heures. Mektic et Skugor se so nt imposés (6-7 7-6 11-9) face aux Néerlandais Robin Haase et Wesley Koolhof. Ce sacre est synonyme d’une jolie constance pour Nikola Mektic, déjà titré à Madrid en 2018 et à Indian Wells cette année, et d’une belle consécration pour Franko Skugor, récent vainqueur du tournoi de Marrakech.

Une semaine marquée par des évènements exceptionnels

Lors de son traditionnel discours visant à dresser le bilan du Rolex Monte-Carlo Masters, Zeljko Fanulovic, directeur du tournoi a tenu à rappeler les évènements importants qui ont jalonné cette semaine en dehors des courts.
« Je tiens à remercier S.A.S le Prince Albert II, passionné de sport et de tennis, qui est venu tout au long de la semaine assister à de nombreuses rencontres et qui a tenu, en ouverture du tournoi, à réserver un accueil exceptionnel à onze joueurs, membres du top 10 ou résidents monégasques, en leur ouvrant les portes de son palais pour une visite privée. Un véritable privilège très apprécié par ces champions. Autre activité très appréciée du Star Programme de l’ATP, le Match d’Exhibition, organisé au profit de la Croix Rouge monégasque.

Rendez-vous est pris en 2020, du 11 au 19 avril, pour la 114e édition du Rolex Monte-Carlo Masters.

Toutes photos DR et courtesy MONTE-CARLO ROLEX MASTERS 2019

deconnecte