Vie locale

Identification

6 décembre 2019

"Saisons classic" : (...)
"Saisons classic" : Antibes Juan-Les-Pins dans la cour des grands !
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

Réunis sous la même bannière "Saisons Classic", les 35 concerts de la prochaine saison sont une belle promesse pour les mélomanes.

Avec trente-cinq concerts de musique classique de "haut vol" par an, Antibes Juan-les-Pins s’est installée parmi le petit nombre de villes reconnues par les mélomanes exigeants. Ce travail de fond, lancé il y a une vingtaine d’années, va se poursuivre en 2020 avec trois événements principaux qui égraineront leurs dates depuis le traditionnel concert du Nouvel An jusqu’au Festival d’Art sacré en septembre.

Si tous les programmes ne sont pas encore totalement finalisés, l’Office de tourisme qui chapeaute l’ensemble a levé un coin du voile lors d’une conférence de presse. Selon les concerts, les spectateurs retrouveront les lieux qu’ils affectionnent, depuis les chapelles du patrimoine antibois de La
Garoupe et Saint Bernardin, jusqu’au palais des congrès ultra moderne de Juan, en passant par la prestigieuse Villa Eilenroc et le théâtre Anthea.

Le concert du Nouvel An

Olivier Charlier, tête d’affiche de "Classic à Juan". (DR)

L’année débutera donc avec le concert "Paris - Madrid - Rome". L’orchestre de Cannes sera placé le 1er janvier sous la baguette de son chef Benjamin Levy pour un programme mêlant Offenbach, des zarzuelas, valses et galops de Johann Strauss, et des pièces d’autres compositeurs. Un feu d’artifice clôturera de manière étincelante cette première soirée de l’année.
De janvier à mars, les huit Lundis du conservatoire seront comme à l’accoutumée donnés en petit comité. Les cinquante professeurs de l’institution partageront des moments assez éclectiques, en partant de la pureté austère du baroque pour aller s’encanailler avec le jazz.

De l’opéra aussi...

Trois rendez-vous sont inscrits dans le cadre de la programmation d’Anthea. D’abord un "Cosi Fan Tutte" mis en scène par Daniel Benoin (6 et 8 février) avec le Philharmonique de Nice. Ensuite "Symphonew" (22 mars) qui permettra aux élèves du conservatoire de musique d’Antibes de se mêler aux pupitres des musiciens de l’orchestre de Cannes pour une exceptionnelle master class qui sera dirigée par Benjamin Levy.
Enfin, pour fêter avec emphase l’arrivée de l’été, un"Falstaff" (5 et 7 juin) mis en scène par Jean-Louis Grinda, avec dans la fosse l’orchestre de Cannes et son chef habituel.

"Classic" et Art sacré

Avec "Classic à Juan" (4 et 11 avril, 16 mai), Antibes s’offre une programmation prestigieuse et les grands solistes du moment pour des concerts qui seront joués au palais des congrès de Juan. Sont notamment invités le violoniste Olivier Charlier, la harpiste Anaïs Gaudelard et le pianiste italien Benedetto Lupo.
À l’automne, le Festival d’art sacré déroulera ses fastes avec des chefs-d’œuvre du répertoire, de la musique de chambre, des chœurs, orchestres et solistes (du 10 au 27 septembre).

Tous renseignements auprès de l’Office de Tourisme, 42 avenue Robert-Soleau, Antibes.

Tel 04.22.10.60.10.
www.antibesjuanlespins.com

Visuel de Une : Verdi reconnaîtra t-il son Falstaff à Anthéa ? (DR)

deconnecte